Une vie d'activisme pour protéger un paradis menacé

30/10/20

Inside #9 Nous ne le dirons jamais assez, la force de Surfrider Europe vient en grande partie de ses bénévoles sur le terrain. C’est en outre-mer que Jerry agit au quotidien pour protéger un petit paradis qui lui est cher. Depuis de nombreuses années, cet amoureux de l’Océan a décidé de lui dédier une grande partie de sa vie, en s’investissant dans plusieurs associations environnementales, dont Surfrider Europe au sein de laquelle il est devenu responsable de l’antenne Guadeloupe.


Parle-nous de toi

Je me prénomme Jerry et mon âge certain ne m'empêche pas d'aller tous les jours sur l'eau pour pratiquer des sports nautiques, mais aussi en tant qu'observateur et scientifique. J'ai la chance de vivre dans un endroit paradisiaque avec un spot de surf presque au pied de la maison, des patates de corail habitées par de nombreux poissons, et une crique où je peux ancrer notre bateau de sciences participatives. C'est un choix de vie car je suis comme ''habité'' par la mer et l'océan depuis l'âge de 13 ans. Après avoir vécu trois dizaines d'années sur le littoral languedocien, je me suis installé depuis 5 ans dans la Caraïbe, particulièrement en Guadeloupe à cause de sa biodiversité unique au monde. En parcourant ainsi les sites, la mer, les plages, le littoral et la nature extraordinaire de cette île, je me rends compte au quotidien de tous les problèmes qui les impactent : la pollution, l'érosion côtière, la menace sur la biodiversité et les espèces, tout cela dû au changement climatique, à l'activité et la pression humaines. Mon métier m'a aussi permis de constater une évolution en voyageant autour de la planète et en accédant à de nombreuses mers et aux trois principaux océans du globe. La mer est en quelque sorte ma mère.


Comment et quand a commencé ton histoire avec Surfrider Europe ?

En tant que surfeur et travaillant aussi dans ce milieu, je me suis intéressé à Surfrider depuis sa création en 1984 aux USA, puis en 1990 à Biarritz au contact de Tom Curren. Peu après l'ouverture de l'antenne languedocienne en 2011, je m'y suis inscrit comme membre.


Pourquoi as-tu décidé de t’engager pour l'Océan ?

Je suis engagé pour l'Océan depuis de nombreuses années. D'abord parce que c'est un élément vital pour moi, puis en constatant sa dégradation galopante, j'ai décidé d'agir. Ça a commencé en 2006 lorsque j’ai rejoint l'organisation internationale de Paul Watson Sea Shepherd dont je suis toujours un membre actif, puis d'autres associations dont Surfrider Europe, pour ensuite fonder en 2013 ma propre ONG d'action environnementale marine/littorale et citoyenne Earthforce Fight Squad qui travaille surtout sur les enjeux et la problématique insulaires.


Quel est ton rôle au sein de Surfrider Europe ?

Je suis responsable et animateur de l'antenne Surfrider Guadeloupe depuis que j'ai demandé en 2017 de la refonder intégralement. Je fais découvrir le milieu marin et côtier, j'éduque, je sensibilise la population, surtout les jeunes. Je collabore notamment avec des organismes et institutions locales, dont la Région et l'Université, à propos de tous les sujets et programmes de Surfrider Foundation Europe.


Quel est ton meilleur souvenir avec Surfrider ?

Sans doute les Chapters Days (Journées des Antennes Bénévoles, organisées tous les ans par l’association) à Bruxelles et à Sofia. En fait ce qui me plaît chez Surfrider, c'est son détachement d'activisme pur, dur et partisan et ses références aux valeurs et idéologies portées par le sport, notamment le surf. L'ambiance est, de ce fait, complètement différente d'autres organisations desquelles j’ai été ou je suis toujours membre aujourd’hui.


Dans ta vie de tous les jours, comment exprimes-tu ton engagement envers l'Océan ?

En tant qu'amoureux, sportif, usager, professionnel, et scientifique, je consacre depuis quelques années entièrement ma vie à sa protection, sa sauvegarde et son bien-être.


Un message à faire passer à ceux qui souhaitent s'engager (et tous les autres) ?

Un Océan sans vie est une mort certaine pour le vivant et l'humain. Si l'Océan meurt, nous mourrons. Comme on protège ceux et ce qu'on aime, aimons-le et protégeons-le. C'est un univers extraordinaire et partiellement inexploré qui a encore beaucoup à nous apprendre !

Surfrider Europe a été créée par des surfeurs désireux d’agir pour protéger leur environnement. Aujourd’hui, la mobilisation terrain est toujours au cœur de l’ADN de l’association. Sans les bénévoles, Surfrider ne serait pas en mesure d’agir sur un terrain aussi étendu. Ainsi, de Biarritz à la Guadeloupe, la même passion réunit tous les membres de Surfrider qui agissent pour un objectif commun : protéger l’Océan, un élément indispensable à la vie.


Vous aussi, vous pouvez vous engager et devenir bénévole ! 

Articles similaires

27/11/20

Green Friday : et si on disait stop à la surconsommation ?

Le Black Friday, événement commercial venu des États-Unis, a traversé il y a quelques années l’Atl...

lire l'article
16/07/20

L’Océan aussi aurait bien besoin de vacances

Ça y est, on y est : la chaleur, le soleil qui brille tard le soir, l’air iodé, les grasses matinées...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.