Comment le bilan extrême de l'été 2022 montre que la crise climatique est déjà bien installée

11/10/22

Des évènements météorologiques extrêmes ont eu lieu en Europe et partout autour du monde pendant ces derniers mois. Mais quel est le lien avec la crise climatique, et comment y remédier ?  

  • L'apparition de méga sécheresses et feux de forêts liée au réchauffement climatique 

Au 26 août 2022, 62 023 hectares de végétation avaient déjà brûlé en France - plus de 660 000 hectares brûlés en Europe. De nombreux incendies de forêt ont éclaté cet été, avec un temps chaud et sec intensifié par des vagues de chaleur. Les dégâts sont irréparables, les feux ont libéré près d’un million de tonnes de CO2 entre juin et août, selon les dernières estimations du programme de surveillance atmosphérique Copernicus (CAMS) de l’Union européenne. Les impacts du changement climatique sur les feux de forêt sont nombreux. Les sécheresses estivales en Europe sont plus graves aujourd'hui qu'elles ne l'ont jamais été au cours des deux derniers millénaires, d’après une étude menée par l’Université de Cambridge. La Loire, le plus long fleuve de France, a atteint des niveaux d'eau si bas qu'il était possible de la traverser à pied à certains endroits. La hausse des températures de l'air favorise non seulement l'apparition de conditions de sécheresse, mais elle les intensifie également. La NASA estime que la probabilité d'apparition de méga sécheresses, qui durent 10 ans ou plus, passera de 12% à 60% au-delà de 2050.

  • Des pluies diluviennes et inondations dévastatrices engendrées par les activités humaines

Cet été, des pluies torrentielles sont tombées dans le monde entier. Récemment, à Sennigallia, en Italie, 400 millimètres d'eau sont tombés en l'espace de deux ou trois heures, provoquant d’importantes inondations, malheureusement mortelles. Cette quantité de pluie tombe normalement en sept mois dans cette zone. Une étude publiée dans Nature Communications révèle que les activités humaines, et en particulier les émissions de gaz à effet de serre, ont joué un rôle déterminant. Les épisodes de pluie s’intensifient à mesure que la pression engendrée par l’activité de l’homme sur l’environnement augmente.  

“Canicules en Europe, inondations colossales au Pakistan… Il n’y a rien de naturel dans ces désastres récents.” d’après Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations Unies. Cet été, partout autour du monde, les pluies ont causé des inondations sévères. Dans des endroits imprévisibles comme le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique, l’Inde ou la Chine, des communautés et des bâtiments ont été détruits. Plus récemment, le Pakistan a vécu un réel cauchemar avec des inondations dévastatrices, causant la mort de presque 1500 personnes et atteignant 33 millions d’individus.  

Quelles solutions rapides et efficaces existent pour limiter le changement climatique ?  

Ceci devrait pousser les gouvernements à prendre des mesures, parce que des solutions existent, dans tous les secteurs. D’après le GIEC, la priorité est de sortir des combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz) et de consommer moins d’énergie et de ressources, mené par les autorités publiques des pays dans le monde. Les engagements nationaux en matière d’atténuation devraient être quatre fois plus élevés pour être en mesure de limiter le réchauffement à 2°C et sept fois plus élevés pour atteindre 1,5°C. Les Etats membres de l’Union européenne sont à eux seuls responsables de 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, il faut agir maintenant. Découvrez plus de détails sur les recommandations du GIEC ici.  

Les villes ont également un rôle important à jouer dans la lutte contre le changement climatique en mettant en œuvre des mesures inclusives, urgentes et renforcées, afin de protéger les habitants localement. Par exemple, les systèmes d’alerte comme les systèmes d’alerte précoce multirisques (MHEWS), sont des mesures d’adaptation efficaces qui permettent de réduire les pertes et les dommages des événements climatiques extrêmes. 

Les trois objectifs de Surfrider Foundation Europe afin d’agir sur les enjeux climatiques  

Surfrider Foundation Europe a trois objectifs principaux afin d’agir sur les enjeux climatiques, pour faire évoluer les comportements et garantir la réduction de l’impact global de la production et consommation sur l’environnement :  

  1. Participer à la mise en œuvre du paquet “Climat et énergie” de l’Union européenne (UE), visant à respecter les engagements de réductions des émissions de gaz, d’augmentation de la part des énergies renouvelables et d’amélioration de l’efficacité énergétique ;
  2. Apporter des données de l’expertise scientifique sur les incidences du changement climatique sur l’eau et le littoral, afin de mieux les comprendre et apporter des propositions de modélisation pour faciliter la prise de décision ;
  3. Informer en diffusant ces connaissances, et sensibiliser le grand public et les décideurs sur les enjeux et impacts du changement climatique, à travers des programmes de mobilisation. Surfrider travaille aussi depuis 2015 sur des programmes d’éducation qui permettent de mieux comprendre l’importance de l’Océan dans la machine climatique et de ce fait la nécessité de le protéger. Cela permet aussi de mettre en lumière l’impact du changement climatique, et particulièrement la montée des eaux, sur les littoraux et les risques liés. 

Articles similaires

30/11/22

Économie circulaire : l'Europe renforce ses engagements contre la pollution plastique

Le 30 novembre 2022, la Commission européenne propose deux textes législatifs relatifs aux emballages e...

lire l'article
05/11/22

Le jeu vidéo pour sensibiliser à l’écologie

Surfrider Foundation Europe s’associe à Parallel Studio et Quantic Dream pour promouvoir ses messages ...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.