Chez Surfrider Europe, l’été sera engagé

12/08/20

Pour beaucoup, le confinement a été l’occasion de prendre conscience de l’importance des conséquences de nos modes de consommation sur l’environnement. Ainsi, à la maison, chacun à sa façon a commencé à s’engager et se mobiliser en faveur, notamment, de l’Océan. Maintenant qu’il est possible de profiter du grand air, pourquoi ne pas continuer à se mobiliser ensemble ? C’est ce qu’ont choisi de faire les bénévoles des antennes Surfrider Europe, qui ont profité du début de l’été pour réinvestir le terrain.


Un mois de juillet sans plastique, mais avec des actions


Juillet a été mouvementé pour les antennes bénévoles Surfrider, qui ont souhaité rappeler que l’Océan, pour en profiter, il faut le protéger ! Une des actions phares de Surfrider Europe a alors repris sur de nombreuses plages européennes : les Initiatives Océanes. A Gênes, dans le Finistère, le Morbihan, le Pas-de-Calais, à Porto, dans les Landes, le Var, le Calvados, les Bouches-du-Rhône, la Loire-Atlantique, la Haute-Garonne, sur la Côte Basque… ils sont nombreux à s’être rassemblés (en petits comités) pour parcourir les plages ou les parcs de leur région en quête de déchets. Déchets par la suite triés et comptabilisés par les bénévoles qui ont transmis ces données à Surfrider Europe dans le but de contribuer à la recherche sur la pollution. Cet été, certains ont montré qu’il est aussi possible de joindre l’utile à l’agréable : dans les Alpes-Maritimes, les collectes s’effectuent aussi directement en mer, en surf ou en paddle, un moyen de participer tout en profitant de l’eau…

La mobilisation se poursuit aussi du côté des restaurateurs ; la campagne Ocean Friendly Restaurants a déjà été adoptée par plusieurs établissements en Allemagne, avec le soutien de leurs antennes bénévoles. Elle prend désormais de l’ampleur en France où les antennes Bouches-du-Rhône et Seine-Maritime ont fait signer la charte à trois restaurateurs de leur région, s’engageant désormais fièrement pour la protection de l’Océan.  

Ailleurs, la sensibilisation est passée par d’autres moyens : opération CleanTag pour les membres de Surfrider Paris qui ont parcouru les rues de la capitale pour réaliser des tags aux slogans divers « Jeter par terre, c’est jeter en mer » ou encore « Ici commence l’Océan », tout en ramassant les mégots sur leur chemin. Un bon moyen de rappeler aux passants qu’en ville aussi, on peut protéger l’Océan  !  


Paris, 4 juillet 2020


S’engager tout en profitant de l’été


Cet été, plusieurs antennes bénévoles nous montrent aussi qu’il est possible de (se) sensibiliser en passant du bon temps. C’est par exemple le but des Apér’Océans qui ont été organisés par les bénévoles en Seine-Maritime, dans les Landes, le Finistère et sur la Côte Basque : des moments d’échange et de partage qui rassemblent autour des préoccupations de Surfrider Europe.  

Parfois, les actions prennent aussi des airs de vacances avec les journées Surf & Yoga organisées en Gironde : un moyen de se (re)connecter à la nature tout en la protégeant et en (re)découvrant son rôle fondamental dans nos vies. Et lorsque les soirées d’été s’éternisent… une belle occasion pour certains de voir ou revoir le film Rame Pour Ta Planète, réalisé par Sabina Hourcade et Lucie Francini, anciennes salariées Surfrider. A Biarritz, à Guéthary, à La Teste-de-Buch, à St Jean-de-Luz ou sur l’Île d’Oléron, plusieurs projections ont déjà eu lieu avec le collectif Surf Nights. A Marseille, la plage aussi prend des airs de cinéma grâce au festival Ciné’Ma Plage qui prend ses quartiers sur la plage du Prophète à partir du 12 août.  



Gironde, 12 juillet 2020


A Bordeaux, on privilégie cet été l’aventure, mais toujours au service de la nature avec la troisième édition de l’escape game “En-quête de nature” sur les enjeux environnementaux en Gironde. C’est au cœur du Domaine de Certes et Graveyron que les participants peuvent découvrir les impacts de la pollution sur l’environnement, au cours d’un jeu de piste grandeur nature.

Après cette longue pause due à la crise sanitaire, c’est toute la communauté Surfrider, dans l’Europe entière, qui a souhaité réinvestir le terrain. Beaucoup d’autres actions ont été organisées par les bénévoles, auprès du public ou lors d’échanges au sein des antennes locales. Une chose est sûre : ils sont plus que jamais décidés à se réunir pour faire entendre la voix de l’Océan. De belles choses sont en préparation pour les mois à venir...


En bref, chez Surfrider Europe, la mobilisation ne prend pas de vacances ! Et oui, la force de l’ONG vient avant tout de sa communauté très présente sur le terrain, partout en Europe et toute l’année, pour porter haut et fort les valeurs de l’association et ses nouvelles campagnes : Just One Thing et Break The Plastic Wave. A cette occasion, Surfrider Europe en a même profité pour faire découvrir sa toute nouvelle collection : inspirée par l’Océan, et toujours conçue pour le respecter, avec du coton biologique, et sans aucun plastique. Une manière d’aborder l’été avec style, et engagement !


Si vous aussi l’été vous a donné envie de vous mobiliser, rapprochez-vous d’une antenne locale ou devenez vous-même bénévole Surfrider

Articles similaires

17/09/20

Tout a commencé par un programme éducatif

Septième et dernier volet d’une série dédiée aux 30 ans de Surfrider Foundation Europe, revenons su...

lire l'article
04/09/20

Tout a commencé par une manifestation

Cinquième volet d’une série dédiée aux 30 ans de Surfrider Foundation Europe, revenons sur la mobil...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.