Sortie du rapport 2021 sur la qualité des eaux de baignades en Europe

15/06/22

Le rapport de l’Agence Européenne pour l’Environnement sur la qualité des eaux de baignades en 2021 vient de sortir. 84,8% des sites contrôlés sont dits d’« excellente qualité», ce qui pourrait apparaître comme une très bonne nouvelle. Tout comme le développement des stations balnéaires labellisées Pavillon bleu. Mais comme depuis des années, Surfrider Foundation Europe déplore le manque de représentativité de ces contrôles qui ne portent que sur la pollution bactériologique pendant la saison estivale.

Pourquoi n’est-ce pas suffisant ?

Si on schématise et qu’on s’en tient simplement aux critères de la directive européenne aujourd’hui, nous pourrions être en présence d’une marée noire, d’un déversement massif de plastique, et d’un bloom d’algues toxiques sur un une même zone, et la qualité de l’eau serait jugée comme excellente dans le classement annuel des zones de baignades. En effet, la Commission européenne et l’Agence européenne pour l’environnement ne se basent que sur la présence de 2 bactéries fécales pour éditer ce classement.

En plus de ne considérer que l’aspect bactériologique de la pollution des eaux littorales, la directive impose seulement des contrôles du 15 juin au 15 septembre sur les zones de baignade et ignore sur les zones d’activités nautiques. Pourtant nombreux sont les pratiquants d’activités nautiques et les habitants des littoraux qui jouissent de ces eaux toute l’année. 40% de la population européenne vit dans des régions côtières !

La pollution chimique (hydrocarbures, résidus médicamenteux, pesticides), les déchets aquatiques, ou encore les algues sont les grands absents de ce rapport.


Surfrider demande un vrai suivi de la qualité de l’eau en Europe

C’est pour répondre aux limites de la Directive que Surfrider a remis à la Commission européenne, en juin 2021, un Manifeste européen pour des eaux saines. Surfrider appelle ainsi l’Union Européenne à reconsidérer le suivi de la qualité des eaux de baignade sur la base de 7 recommandations visant à rendre la surveillance de la qualité des eaux de baignade en Europe réellement efficiente.

La révision de la directive étant prévue pour 2023, il est important de faire entendre nos voix cette année pour que nos recommandations soient entendues.



Il est enfin important de souligner que cette révision s’inscrit dans un cadre plus large du Pacte vert européen et du Plan d’Action Zéro Pollution qui appelle à un environnement exempt de substances toxiques pour les citoyens. Le rapport annuel de 2022 rappelle les bienfaits d’eaux de sites urbains de baignade sains et fait en particulier état du souhait exprimé par les résidents de zones urbaines de pouvoir nager dans les eaux de leurs villes. “Avec le Pacte vert et le Plan d’Action Zéro Pollution, la Commission fait le choix d’un vrai engagement. Nous comptons donc sur cette ambition générale pour créer une nouvelle Directive forte et protectrice de la santé de l’Océan et de celle des européens” déclare Lucille Labayle, chargée de plaidoyer européen sur la qualité de l'eau à Surfrider.


Surfrider lance ses propres recherches

La qualité de l’eau est un enjeu majeur pour Surfrider Foundation Europe notamment par rapport à la santé des usagers. C’est pour cette raison que Surfrider n’attend pas l’Europe et lance ses propres projets d’étude. Pour mesurer l’exposition des pratiquants d’activités nautiques à la pollution chimique par exemple avec le projet CURL. Ou encore son travail sur la surveillance de l’Ostreopsis Ovata et Siamensis en Méditerranée et sur la façade atlantique sud en France.

Articles similaires

05/07/22

Ostreopsis sera-t-elle de retour au Pays Basque et en Méditerranée cet été ?

L’algue toxique, connue depuis une dizaine d’années en Méditerranée, a fait son apparition sur la ...

lire l'article
01/07/22

Juilllet, un mois sans plastique pour l’Océan

Il existe le Dry January, découvrez le Plastic Free July

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.