Protéger la côte en sauvegardant les vagues : le cas des Açores

25/05/21

Cet article a été écrit à l'initiative et avec l'aide de Paulo de Melo, bénévole de l'antenne Açores de Surfrider Europe.


Surf et protection de l'Océan sont indéniablement liés. C’est pourquoi, née d’un groupe de surfeurs, Surfrider Europe a toujours souhaité conserver cet ADN particulier : nombreux sont encore les amoureux des vagues à s’engager à nos côtés pour sauvegarder leur terrain de jeu, tout en protégeant l’environnement. La preuve aux Açores, où les bénévoles de l’antenne militent, depuis plusieurs années contre la disparition de leurs spots régionaux. Ils sont notamment parvenus à inscrire leur protection au sein de la Planification de l’espace maritime insulaire. Une belle avancée écologique mais aussi sociale et économique ! 


Surfrider Europe aux Açores : une antenne particulièrement engagée pour la protection des vagues

Rappelez-vous, à la fin de l’année 2012, les Coastal Defenders perdaient le combat mené au sein de l'archipel portugais des Açores. L’extension du port de pêche de Rabo de Peixe, petite ville implantée sur l’île de San Miguel, venait en effet d’être acceptée par les autorités, contribuant à la disparition des vagues de classe mondiale se formant sur le spot voisin. Au-delà des dommages environnementaux causés par un tel projet, la décision des autorités insulaires mettait alors également fin à l’intérêt social de la vague, lieu de rencontre et d’échanges entre surfeurs et habitants du village. 

Leur défaite n’avait pourtant pas découragé les bénévoles açoréens de Surfrider Europe. Depuis, ces derniers ont, au contraire, élargi leur combat, exigeant que la sauvegarde des vagues soit intégrée à la Planification de l’Espace Maritime régionale. 


Protéger les vagues dans le cadre de la Planification des Espaces Maritimes

Afin d'exploiter au mieux ses zones maritimes et leurs ressources, l’Union Européenne développe en effet, depuis une dizaine d’années, une nouvelle stratégie de gestion de ses eaux. Par l'instauration de mesures au sein de la Stratégie Atlantique et l'adoption de la directive relative à la Planification de l’Espace Maritime (PEM) en 2014, les institutions communautaires cherchent, de plus en plus, à maximiser le potentiel économique et social des océans de façon durable et respectueuse, tout en réduisant les éventuels conflits entre ses usagers.


Paulo, responsable de l'antenne Surfrider Europe aux Açores


Pour ce faire, la prise de décision doit être améliorée : Surfrider Europe juge indispensable l'implication complète de toutes les parties prenantes et décideurs dans le processus de définition et de répartition des activités au sein des différentes zones maritimes. Et les surfeurs en font partie ! C’est dans ce cadre donc, qu’"après le combat Coastal Defenders perdu en 2012, l'antenne de Surfrider Europe aux Açores a demandé au gouvernement açoréen d'inclure les vagues et les spots de surf dans la Planification de l'Espace Maritime afin de les protéger et de réduire les potentiels conflits entre les différents usages" explique Paulo, responsable de l’antenne bénévole aux Açores.  


Des avancées concrètes aux Açores :  la prise en compte des usagers des vagues dans la gestion de l’espace maritime insulaire

Dès lors, “nous avons été très heureux de la réceptivité du Secrétariat régional de la mer, la science et la technologie, qui a accepté cette demande d'intégration du surf dans la PEM régionale”, établie tous les deux à trois ans par les Etats-membres de l'Union, poursuit Paulo. 


S’est alors entamée une collaboration entre les instances de décisions et les bénévoles açoréens de Surfrider Europe. Ainsi, en partageant, avec la Direction régionale des affaires maritimes - l'entité de planification du gouvernement -, des informations récoltées par les pratiquants d’activités nautiques sur tous les spots de surf régionaux à protéger, ils ont notamment contribué à inclure ces zones au sein d’une carte SIG, base de données utile à la construction des futures PEM. “Nous considérons qu'il est extrêmement important de fournir des informations à l'entité de planification afin qu'elle puisse réellement acquérir ces connaissances. Aussi, il s’agit d’un bon moyen pour faire connaître la force d'engagement des surfeurs et faire de nous une partie-prenante avec laquelle il faut compter” souligne le bénévole açoréen. Une belle avancée et un espoir pour la protection des vagues et de l’Océan partout dans le monde !


Merci à Paulo et à l'antenne des Açores pour leur engagement !



Articles similaires

16/06/21

World Refill Day : passons au réemploi pour stopper le plastique !

Alors que notre dépendance au plastique est hors de contrôle et que l'utilisation du plastique à usage...

lire l'article
19/05/21

Projet d’un bâtiment d’habitation à Valras-Plage : le littoral en danger

Alors même que la nouvelle stratégie d’adaptation au changement climatique pour faire face aux risque...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.