Plastic Origins : l’intelligence artificielle pour stopper la pollution à la source

26/10/20

Surfrider Europe est née d’une passion : les sports de glisse. Aujourd’hui, toujours aussi présente, cette passion pour la nature et les sports en plein air pousse l’association à vouloir protéger ce terrain de jeu si précieux, et pourtant de plus en plus pollué. La majorité de la pollution de l’océan provient de l’intérieur des terres. En alliant cette connexion avec la nature à la technologie et l’innovation, Plastic Origins a pour vocation de stopper cette pollution à la source.  


Endiguer le problème avant qu’il n’atteigne l’océan


8 millions de tonnes de déchets plastique sont déversées chaque année dans l’océan et font suffoquer la biodiversité marine. Un constat effrayant quand on sait que 80% de ces déchets proviennent de l’intérieur des terres, de nous et de nos comportements. Les rivières, en passant par les zones urbaines, résidentielles et agricoles transportent avec elles des tonnes de déchets qui finissent leur course dans l’océan. Pourtant, il n’existe aujourd’hui aucune obligation pour les pays européens de surveiller la pollution des rivières.




C’est en partant de ce constat, dans le but de mettre fin à ce circuit dévastateur, que Surfrider Europe a développé Plastic Origins, un programme de science participative permettant d’identifier les cours d’eau les plus pollués par les déchets, afin de mieux comprendre les sources de ce type de pollution.

L'objectif de Plastic Origins est d’obtenir une carte répertoriant le niveau de pollution de tous les cours d’eau d’Europe, afin de disposer de données solides pour endiguer le problème à la source, cibler les zones prioritaires pour agir de manière efficace et évaluer l’impact des mesures mises en place.


Repérer les déchets en rivière grâce à une application


C’est en alliant la passion pour la nature et la technologie qu’est née Plastic Origins : l’application qui va permettre d’acquérir de la donnée sur la pollution des cours d’eau.  

Dans un premier temps, l’application va permettre d’obtenir de la donnée en repérant les déchets sur le terrain, dans les rivières en Europe. Une fois l’application téléchargée, deux options sont possibles : la première consiste à filmer les berges, l’algorithme d’intelligence artificielle analysera ensuite la vidéo et détectera automatiquement les déchets visibles, qu’elle comptabilisera, géolocalisera et classera selon leur type (bouteille, fragment...). La seconde option consiste à signaler et classer manuellement les déchets rencontrés lors d’une sortie à pieds ou en kayak. Ces données sont ensuite disponibles en ligne sur le site Plastic Origins et accessibles à tous.




Un projet en constante évolution


Ce projet n’aurait pu voir le jour sans l’investissement des équipes bénévoles Surfrider Europe et de Microsoft, de l’Ecole de l’IA et des entreprises Heuritech et Metsys. En effet, pendant des mois, ils ont travaillé conjointement pour récolter de la donnée sur le terrain, ce qui a déjà permis de cartographier plusieurs cours d’eau en Europe, tout en développant l’application mais aussi l’intelligence artificielle, la base de données, le site web, la plateforme de labellisation... C’est grâce à leur travail sur tous ces outils que Plastic Origins est déjà si performant à ce jour.

Pour atteindre son objectif, Plastic Origins a encore besoin de données. Il est aujourd’hui possible de suivre une courte formation afin de pouvoir récolter ces données en identifiant des déchets sur le terrain, dans les rivières d’Europe, grâce à l’application. 


C’est en connexion avec la nature que nous réussirons à la protéger. L’océan est notre terrain de jeu, et aujourd’hui, grâce à l’innovation, nous avons une nouvelle chance de le sauvegarder. Aidez-nous à récolter des données pour stopper la pollution à la source, dans les rivières et autres cours d’eau, afin qu’ils ne finissent plus dans l’océan ! 

Articles similaires

19/11/20

Granulés Plastiques Industriels : un nouveau rapport de Surfrider Europe tire la sonnette d’alarme

Un nouveau rapport publié par Surfrider Europe dénonce la pollution extrêmement inquiétante due aux ...

lire l'article
12/11/20

Petits plastiques, grosse pollution : le cas des biomédias

Peu visibles, ces petits bouts de plastique de forme circulaire échoués sur les plages représentent bi...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.