Le plastique : première source de pollution dans le milieu marin

14/08/19
Du 20 au 23 aout, Surfrider Foundation Europe organise son Pavillon Océan. 4 jours de rencontres précédant le Sommet du G7 à Biarritz qui auront pour but d’intégrer la préservation de l’océan au sein des négociations diplomatiques. A travers la tenue de conférences et de tables rondes, le Pavillon Océan s’axera autour de 4 thématiques. Parmi elles, le fléau du plastique et son impact sur l’Océan à laquelle sera consacrée la 3ème journée (22 août) de cet événement exceptionnel.

Stop à la pollution plastique des océans

19 tonnes de plastique rejetés chaque minute dans l’Océan. Seulement 1% des déchets plastique sont captés en surface, les 99% autres sont désagrégés en microparticules dans les fonds marins. La pollution plastique est surtout là où on ne la voit pas et il est fondamental pour tous de comprendre son origine. Le fléau du plastique est dû à sa sur consommation.

Trop souvent privilégié à d’autres composants, il est difficile de le revaloriser à grande échelle. Son impact sur notre écosystème est tel que d’ici moins de 30 ans, l’Océan contiendra plus de matière plastique que d’êtres marins. Il est primordial de substituer le déchet plastique par des alternatives plus respectueuses de l’environnement. Ces alternatives doivent être adoptées par l’ensemble des acteurs, privés et publics en valorisant les bons gestes : refuser le plastique, réduire sa consommation ou bien le réutiliser et revaloriser en ultime recours.

Chacun se doit de faire partie de la solution

Pour venir stopper ce fléau, la science participative est l’une des solutions menées pour sensibiliser, encourager à agir et contribuer à la recherche pour influencer sur les législations. Réalisée aussi bien par le grand public, adultes et enfants, ou par les secteurs professionnels souhaitant engager leurs collaborateurs, la science participative combine l’ensemble des actions nécessaires à une prise de conscience générale. Indispensables sur le terrain pour nettoyer, collecter, échanger, comprendre et s’interroger mais également alimenter un ensemble de données nécessaire à l’appui de discours de lobbying, l’ensemble des citoyens se doivent de contribuer à cette transition écologique.


C’est par cet élan citoyen que les institutions et gouvernements sont amenés à prendre leurs responsabilités comme il a été récemment le cas pour la directive des plastiques à usages uniques. L’un des objectifs du Pavillon Océan sera de mettre en avant cette démarche de science participative et de discuter des différents leviers qui pourraient permettre de lutter contre la prolifération plastique dans l’océan.

Au programme de la journée : Stopper la pollution plastique à la source et la science participative du macro au microplastique. Des personnalités issues de la société civile, du monde scientifique et politique seront invitées à prendre la parole. Les deux conférences seront visibles en streaming.

Articles similaires

19/09/19

Initiatives Océanes : Un bilan sans précédent

Les initiatives Océanes sont un programme visant à la réduction des déchets aquatiques à la source. ...

lire l'article
12/09/19

Projet de loi Anti-gaspillage : les ONG appellent les parlementaires à agir

“Les citoyens français sont en colère contre le gaspillage des ressources, la surconsommation de plas...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.