Écaussinnes (Belgique) : Surfrider Foundation s’attaque aux granulés plastique industriels

28/10/22

Le site d’Écaussinnes est connu depuis maintenant une dizaine d’années comme un haut lieu de pollution aux Granulés Plastiques Industriels (GPI), aussi appelé pellets. Surfrider lance une nouvelle campagne afin que cette source de pollution majeure soit encadrée de manière stricte et contraignante. 

Les pellets, ces granulés de plastique industriel qui envahissent l’Océan

Le Ministère de la transition écologique affirme que chaque année en Europe, 160,000 tonnes de pellets sont perdues chaque année par les industries dans l'Union européenne et se retrouvent dans l’environnement et notamment sur nos plages, puis en mer.

Ces billes plastique, qui peuvent aussi exister sous forme de paillettes ou de poudre de couleur et de composition très variées, se caractérisent par leur toute petite taille et leur forte volatilité et capacité à se diffuser dans l'environnement. Elles sont perdues tout au long de la chaîne de production du plastique, de la transformation, à la distribution et jusqu'au recyclage. Souvent, ces pertes sont causées par de mauvaises pratiques industrielles ou par des accidents de transports. 

Ces granulés polluent inévitablement les milieux naturels, poussés par les vents et la pluie pour finir dans les réseaux d’eau des rivières et dans l’Océan. Ils libèrent des polluants chimiques et finissent sur le littoral ou dans l’estomac de certaines espèces. C’est malheureusement la deuxième source la plus importante de pollution microplastique dite primaire de notre Océan. 

En apprendre plus sur les Granulés Plastiques Industriels  


Le déversement de Pellets dans la zone industrielle de Feluy

Le programme Surfrider Coastal Defenders vise à réunir et mieux outiller une communauté de bénévoles capable de défendre au mieux et au plus près sur le terrain les intérêts de l’Océan et du littoral contre tout projet qui pourrait potentiellement leur nuire. En septembre 2022, une nouvelle campagne est lancée dans un haut lieu de pollution de pellets dans la zone industrielle de Feluy à Écaussinnes, en Belgique. Les autorités locales ont fait état du déversement de Pellets dans le cours d’eau proche du complexe industriel. Le même constat est établi à plusieurs reprises aux abords de l’usine. Différentes entreprises sont impliquées dans la production ou manutention de ces billes de plastique dont notamment Total, Katoen Natie, Vos Logistics et Feluy Service Center.

L’objectif de cette campagne est de faire du site d’Écaussinnes un exemple de zéro pertes pellets dans l’environnement. Il faut tout d'abord identifier les lieux d’accumulation de cette pollution et avoir une idée plus claire sur l’étendue de celle-ci : la présence de La Sennette à proximité du complexe industriel laisse craindre la diffusion des pellets, extrêmement volatiles, vers d’autres cours d’eau affluents. Les bénévoles de Surfrider Foundation sont actuellement dans une phase de contact avec les acteurs et experts pertinents comme les autorités locales et les associations impliquées sur ce type de pollution. Ils travaillent également sur un protocole à utiliser pour quantifier les pellets. Ils pourront s’appuyer sur les expertises développées lors d’autres campagnes comme celle de Tarragone.


En savoir plus sur la zone industrielle de Feluy

La lutte contre la pollution plastique, un combat de Surfrider Foundation

La campagne menée à Écaussinnes contribue également aux revendications plus larges portées par Surfrider Foundation. Celles-ci visent des nouvelles pratiques industrielles insuffisantes pour régler le problème des pellets. En effet, les initiatives volontaires telle que l'Opération Clean Sweep, bien que promues par l'industrie, démontrent chaque jour leur inefficacité sur le terrain pour prévenir les pertes de granulés de plastique industriels. Cette campagne illustre donc la nécessité de mesures contraignantes européennes, nationales et régionales garantissant un contrôle indépendant et externe de leur mise en œuvre.

Encore trop souvent, les industries polluantes ne sont que peu ou pas sanctionnées à la hauteur du préjudice environnemental dont elles sont responsables. Il est plus que temps d’agir pour enfin faire cesser ce phénomène. Avant tout, l'Union européenne doit réduire la production de plastique, avec des objectifs de réduction de quantités et sous des délais stricts. Pour l'heure, la production de plastique devrait doubler d'ici à 2035 et presque quadrupler d'ici à 2050. Si elle continue à augmenter, les cas de pollution par les granulés de plastique industriels feront de même.


En savoir plus sur l’Opération Clean Sweep et autres fausses bonnes idées pour lutter contre la pollution plastique 


Articles similaires

06/10/22

Pollution plastique : attention aux fausses bonnes idées

Plus de 400 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde, un chiffre qui no...

lire l'article
28/09/22

9 entreprises mises en demeure pour non-respect du devoir de vigilance lié à leur utilisation du plastique

Surfrider Foundation Europe, ClientEarth et Zero Waste France mettent en demeure 9 géants de l’agroali...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.