Décharge côtière de Dollemard : plus le temps d’attendre, agissons !

18/06/19

Une immense décharge à flanc de falaise laissée à l’abandon et des tonnes de déchets qui s’en échappent chaque jour pour finir échoués en mer ou sur les plages. Voici le triste constat que déplorent depuis plusieurs années maintenant, les habitants du Havre et des alentours. A travers l'antenne Seine Maritime et son réseau de bénévoles Coastal Defenders engagés sur le terrain, Surfrider Foundation Europe continue de se mobiliser aux côtés des acteurs locaux impliqués pour mettre enfin un terme à ce désastre environnemental.




Les déchets enfouis refont surface

C’est dans le nord de la France, plus précisément en Normandie sur la commune du Havre, qu’une ancienne décharge sauvage suscite depuis longtemps l’indignation des riverains et des associations citoyennes. Perchée en haut des falaises du plateau de Dollemard, cette gigantesque poubelle à ciel ouvert n’accueille pourtant plus de déchets depuis 1999 après que d’importants effondrements y aient eu lieu. Il s'agit là d'un cas unique en Europe, compte tenu de la taille et de la faible accessibilité de la déchetterie.

Ce sont au total 400 000 tonnes de déchets qui auraient été déposés là au cours des 60 dernières années. Aujourd’hui, avec l’érosion de la falaise, ces déchets ensevelis sont jour après jour recrachés en mer à chaque marée haute ou épisode de tempête. Plastiques, polystyrène et autres macro-déchets (ferrailles, déchets du BTP, etc.) se retrouvent alors rejetés dans la nature, sans réel moyen de les récupérer une fois à la dérive.




Faire face à l'urgence

Afin d’éviter que la pollution ne s’éparpille encore davantage, une action s’impose donc aussi rapidement que possible. D’autant plus que les falaises de Dollemard ont été classées en zone Natura 2000 (« Littoral cauchois ») et également répertoriées dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la Ville du Havre comme « sites naturels remarquables ». Ces statuts de conservation sont notamment dus à la faune et la flore exceptionnelles qui s’y trouvent et qui pourraient se voir en péril si les déchets continuent à se déverser dans la mer.

Surfrider Europe s’est associé au collectif local "Stop à La Décharge de Dollemard" créé dans le but de faire pression sur les autorités publiques et qu’elles se décident à agir. Car si le sujet a enfin été mis à l’agenda par la mairie, les nouvelles études complémentaires qui viennent d’être demandées vont certainement repousser encore un peu plus la prise de décision. Or il est inadmissible que la situation reste en l’état pendant encore un an ou plus.

Pour le moment, deux solutions ont été retenues par les autorités locales. La première, que nous soutenons, est une excavation totale du site afin de retirer tous les déchets susceptibles de polluer pour un coût estimé entre 7 et 15 millions d'euros. La deuxième, plus coûteuse à long terme, serait la construction d’une digue à entretenir tous les quatre ans qui empêcherait les vagues d’atteindre la falaise. Malheureusement, l’une comme l’autre se trouvent tributaires des prochaines élections municipales qui auront lieu en 2020 et aucune ne pourrait voir le jour si le nouveau maire et son équipe y sont opposés.


Agissons maintenant

A défaut d’une excavation immédiate de la zone pourtant nécessaire, les membres du collectif réclament donc la mise en œuvre de mesures d’urgence. Limiter autant que faire se peut les prochains déversements de déchets et assurer des nettoyages d’appoint après chaque marée serait en effet la moindre des choses. Notre revendication principale de dépolluer en profondeur la falaise sans pour autant la fragiliser reste néanmoins la seule solution vraiment efficace.

En parallèle de cette concertation avec les élus, des événements se sont organisées afin de marquer notre engagement. Plusieurs ramassages de déchets sur la plage (Initiatives Océanes) se sont tenues, suivis de grandes chaines humaines, pour faire prendre conscience du problème et de la mobilisation autour. Des manifestations culturelles se ont aussi eu lieu, permettant de fédérer tous les habitants prêts à protéger leur océan.





Nos autres actions

Articles similaires

19/09/19

Initiatives Océanes : Un bilan sans précédent

Les initiatives Océanes sont un programme visant à la réduction des déchets aquatiques à la source. ...

lire l'article
12/09/19

Projet de loi Anti-gaspillage : les ONG appellent les parlementaires à agir

“Les citoyens français sont en colère contre le gaspillage des ressources, la surconsommation de plas...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.