Marche Mondiale pour le Climat le 21 septembre

17/09/14

Surfrider Foundation Europe va participer à la Marche pour le Climat le dimanche 21 septembre, deux jours avant le sommet de l'ONU à New York où le Secrétaire général, Ban Ki-Moon, réunira les chefs d'Etats du monde entier en vue d'établir la feuille de route des négociations climatiques de Paris en 2015. Cette Marche Mondiale pour le Climat est avant tout une mobilisation citoyenne cherchant à interpeller les gouvernements sur l'importance d'aboutir d'un agenda climatique ambitieux et plus contraignant, pour un maintien des éco-systèmes en « bonne santé ».

Les océans, poumon malade de la planète

Problématique mondiale, le changement climatique est aujourd'hui amorcé et l'objectif est d'essayer de limiter ses impacts autant sur l'environnement. Car l'Océan joue un rôle fondamental en tant que « poumon de la planète », il fournit les services essentiels au maintien de la vie sur Terre, il est donc nécessaire de le protéger par des mesures réellement ambitieuses.


Les pressions exercées sur les océans depuis de nombreuses années, principalement les émissions de CO2, de même que la surexploitation des ressources marines et côtières, ne donnent pas des éco-systèmes marins en « bonne santé » [lien article]. Cette santé est pourtant la condition indispensable à la lutte contre les effets du changement climatique.


Les océans absorbent bien plus de Co2 que les grandes forets mondiales, avec de volumes compris entre le tiers et la quart du dioxyde de carbone émis par l'Homme chaque année. Cependant, les océans ont une capacité d'absorption limitée et l'Homme par ses emissions gaz à effets de serre a réussi à atteindre cette limite. Par un effet mécanique, les océans, arrivés à saturation, n'arrivent plus à jouer le rôle de régulateur climatique. Le problème est donc actuel et urgent, qui plus est lorsque ce rôle régulateur n'est pas encore pris en compte dans les politiques environnementales.


 







 

Une marche pour faire entendre la voix de l'Océan

Il est donc crucial pour Surfrider Foundation Europe que les décisions qui seront prises lors des prochaines Conférence des Parties (CoP) de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), à Paris en décembre 2015, intègrent le rôle régulateur de l'Océan dans les processus climatiques ainsi que sa capacité à fournir des solutions à l'échelle de la planète.


La Marche Mondiale pour le Climat est le moyen pour l'ensemble des citoyens de faire entendre ce rôle de l'Océan afin que des mesures appropriées et réellement ambitieuses soient décidées. Le rendez-vous est donné le 21 septembre à Paris, 13h30, Place de la République.







Informations pratiques sur le parcours :


Pour marquer la présence des organisations de protection marine, un code couleur BLEU est proposé.






Le rendez-vous : à partir de 13H30 - Place de la République, devant le CGM SPORT – 4 rue du Faubourg du Temple Paris 10ème arrondissement.

14h Départ de la marche Place de la République

16h Arrivée Place de l'Hôtel de Ville

  • Interventions des ambassadeurs de la Marche pour le Climat
  • Concert du chanteur Patrice

D'autres Marches pour le Climat sont organisées dans plusieurs villes : trouvez la plus près de chez vous !

Alban Derouet, rédacteur environnement.

Articles similaires

16/06/21

World Refill Day : passons au réemploi pour stopper le plastique !

Alors que notre dépendance au plastique est hors de contrôle et que l'utilisation du plastique à usage...

lire l'article
25/05/21

Protéger la côte en sauvegardant les vagues : le cas des Açores

Surf et protection de l'Océan sont indéniablement liés. Née d’un groupe de surfeurs, Surfrider Euro...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.