A Anglet aux Sables d'Or, des travaux pour la qualité de l'eau

09/05/16

Durant l'année, des écoulements d'eau sont régulièrement observés sur la plage des Sables d'Or à Anglet. Ce phénomène suscite l'inquiétude des habitués et des pratiquants d'activités nautiques. Nous nous sommes penchés sur les causes de ces déversements. Explications.







La plage des Sables d'or à Anglet est sous l'influence d'un cours d'eau de taille « réduite » dont le bassin versant est très urbanisé. Cette zone littorale  est soumise à des pressions climato-océaniques spécifiques (orages localisés et intenses pendant l'été, fortes précipitations pendant l'hiver). Malgré un réseau d'assainissement strictement séparatif, ces évènements ont des conséquences sur l'apparition de pollutions (par trop-plein ou débordement du réseau eaux usées, ou pour cause de mauvais branchements au réseau).


La qualité bactériologique de l'eau connait alors quatre scénarii différents:






 Eté par temps sec
: peu ou pas de risque de pollution. Les eaux de pluie et les eaux domestiques sont renvoyées à 100% vers la STEP Pont de l'Aveugle. Le ruisseau de faible débit, est infiltré et ne se déverse plus sur la plage.










 Eté par temps de pluie
: risque de pollution modéré. Les eaux pluviales et les eaux domestiques sont renvoyées vers la STEP Pont de l'Aveugle dans la mesure de sa capacité. Les volumes excédentaires sont conduits vers un bassin de stockage puis un ouvrage d'infiltration jusqu'à ce que sa capacité maximale de stockage soit atteinte.


Lorsque les capacités maximales de traitement et de stockage sont dépassées, c'est alors que les eaux non traitées se déversent sur la plage des Sables d'Or.






Hiver par temps sec
: peu ou pas de risque de pollution. Pour des raisons de maintenance le bassin de stockage n'est pas en fonctionnement. Il n'y par conséquent aucun écoulement d'eau sur la plage hormis celui du ruisseau Barbot.










 Hiver par temps de pluie
: risque de pollution plus important. Si les volumes d'eaux de pluie et d'eaux usées dépassent la capacité de traitement de la STEP et dépassent les capacités de transport du poste de relèvement, les eaux de pluie et les eaux domestiques non traitées sont redirigées vers le Moulin Barbot, dont le rejet se fait sur la plage des Sables d'Or.


Les nombreuses activités sur la plage des Sables d'Or et le ruisseau du Barbot qui s'y écoule, rendent le site sensible lors de précipitations importantes. Toutefois les actions menées par l'Agglomération Côte Basque Adour (ACBA) tendent à réduire de manière significative la vulnérabilité des eaux côtières face aux risques de pollution, en période estivale.


Hors saison, la mise à l'arrêt des ouvrages de stockage pour  les opérations de maintenance  et de nettoyage, a cependant pour conséquence une moindre  protection contre les risques de pollution.







Articles similaires

22/05/19

L’UE et l’océan, 2014-2019 : bilan mitigé mais prometteur

Surfrider dresse le bilan des actions de l'UE en faveur de l'océan au cours du mandat 2014-2019.

lire l'article
17/05/19

Surfrider se dresse contre le projet portuaire de Matosinhos

Les Surfrider Coastal Defenders et notre antenne de Porto se mobilisent contre un projet d'aménagement s...

lire l'article

nos valeurs

PASSION

La passion des océans, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent anime toute personne qui porte Surfrider et guide l’action de l’organisation.

PARTAGE

Surfrider s’ancre dans la valeur du partage et de la participation par l’inclusion et la diversité.

RESPECT

Surfrider recherche une relation harmonieuse entre l’humain et la nature.